Crise entre RDC et la MONUSCO : Les habitants de Goma ont enterré ses manifestants tués par les casques bleus

Crise entre RDC et la MONUSCO : Les habitants de Goma ont enterré ses manifestants tués par les casques bleus


Émotions, douleurs, pleurs et indignations, quatre mots qui décrivent le sentiment de la population de la ville de Goma ce vendredi 5 aout 2022 lors de l’enterrement des personnes tuées du 25 au 27 juillet dernier dans des manifestations exigeant le départ de la MONUSCO.


Avant la cérémonie d’hommage aux 13 victimes qui a eu lieu au stade de l’unité, des habitants scandaient des chansons anti ONU dans les processions alors que les éléments de la police sécurisée la morgue.

Le commissaire de Police Nationale Congolaise /Nord-Kivu le Général Aba Van lors d’une parade animée à Goma ce mardi 2 aout 2022, a loué le travail abattu par la police lors des manifestations anti-MONUSCO,il a par ailleurs précisé que la police n’a tué aucun manifestant car elle a utilisé des armes non létales.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

admin