Élections 2023 : «À l’UDPS, nous avons l’avantage d’avoir, depuis août 2020, réfléchi sur notre campagne 2023. » Jacquemain SHABANI.

Élections 2023 : «À l’UDPS, nous avons l’avantage d’avoir, depuis août 2020, réfléchi sur notre campagne 2023. » Jacquemain SHABANI.

Le Président de la Commission Électorale Permanente (CEP) de l’UDPS Jacquemain SHABANI LUKOO a animé sur le sous-thème: «UDPS, CAP VERS 2023».

Intervenant ce samedi 06 mars 2021 dans une conférence organisée par le Cercle des Élites Combattantes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (CEC-UDPS) dans la salle de l’immeuble Reine de la Paix à Kinshasa.

S’agissant des élections prochaines, le numéro un de la Centrale électorale du parti présidentiel se montre plus serein quant à la préparation de l’UDPS.

« Les élections se préparent chaque jour au lendemain de la proclamation des résultats. À l’UDPS nous avons l’avantage d’avoir, depuis août 2020, réfléchi sur notre campagne 2023. Il est important que toutes les structures de base intégrent toutes ses stratégies et les mettent en application. Nous avons le devoir de donner au président TSHISEKEDI un deuxième mandat plus confortable pour la mise en exécution du programme de gouvernance de l’UDPS en 2023. CAP VERS 2023 c’est maintenant.» a déclaré l’ancien Secrétaire général de l’UDPS.

La Commission Électorale Permanente de l’UDPS avait, en 2020, organisé des assises de plusieurs jours au centre NGANDA à Kinshasa dans l’objectif de peaufiner des stratégies sur les perspectives électorales de 2023.

À la conclusion de ces ateliers auxquels avaient pris part les experts électoraux, le Président de la CEP-UDPS Maître Jacquemain SHABANI avait déclaré que cette messe avait pour but de bachoter pour l’actuel Président de la République Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO un second mandat présidentiel avec une majorité parlementaire confortable.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.