Enquêtes sur la vente illicite des parcelles à Bukavu 1 : De 1990 à 2015, c’est deux bourgmestres successifs de kadutu qui ont vendu les parcelles

Enquêtes sur la vente illicite des parcelles à Bukavu 1 : De 1990 à 2015, c’est deux  bourgmestres successifs de kadutu qui ont vendu les parcelles

J’ai payé ma parcelle de 20 sur 30 mètres carrés à 10 makuta à l’époque MOBUTU vers 1990. A l’époque celui qui gagnait un ZAIRE le mois était un riche et respecté dans son avenue, se souvient ROGER père de 6 enfants habitant le flanc du lycéen Wima depuis plus de 20 ans; lors d’une interview exclusive à ww.bkinfos.net

‘’ C’est sous le règne du bourgmestre Roger RAMAZANI qu’on a payé ces parcelles et c’est la commune qui donnait un certificat d’acquisition et après le bourgmestre MUSOLE MAHARAZA a aussi vendu sa partie avec son commissionnaire NGALI et cela jusqu’à 2015 lorsque le titre foncier arrive avec ses exigences étatiques énormes dont d’ailleurs nombreux parmi les habitants ne possèdent pas. ‘’ renchérit notre source.

Ce flanc était une carrière appelé communément’’ CARRIERE PIRATE’’ à l’époque ou le feu préfet des études TIGRE gérait encore ITFM Bukavu.

‘’ Le préfet Tigre comme gestionnaire de l’ITFM menaçaient des bandits qui creusaient des pierres sur cette colline qui fut une carrière des pierres. C’est le feu magnant NYAMULINDUKA qui par la longue est venu s’approprier de cette carrière où il a soutiré des pierres qui ont construit tous ses immeubles de la ville de Bukavu ; la carrière était sécurisée par les gardes civils.’’ continue Roger.

Photo www.Bkinfos.net

Roger n’arrive pas à comprendre comment le prix des parcelles ont grimpé à la vitesse des trains.

‘’ Regarde, pour acheter aujourd’hui la parcelle ici le long de cette route ; il vous faut 10 000 dollars et c’est impossible d’avoir 10 sur 10 mètres carrés.’’

Roger et ses voisins ne sont pas prêt à recevoir la leçon d’évacuer leur avenue d’enfance sans se rassurer d’un bon dédommagement par l’état congolais.

Roger nom d’emprunt d’un habitant qui a requis l’anonymat.

A suivre la deuxième partie de l’enquête aborde la divergence du prix de vente

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.