Enquêtes sur la vente illicite des parcelles à Bukavu 2 : Les familles de victimes d’éboulement veulent reconstruire leur maisons sur le flanc du Lycéen Wima

Enquêtes sur la vente illicite des parcelles à Bukavu 2 : Les familles de victimes d’éboulement veulent reconstruire leur maisons sur le flanc du Lycéen Wima

Après 3 de location sur 7mois payés par le gouvernement provincial du Sud-Kivu, les familles de 9 morts dans l’éboulement sur le flanc du lycéen wima du 24 avril 2022 annoncent leur retour sur ce site impropre à la construction.

‘’Ils ont fait deux réunions successives dans la semaine du 27 juin au 3 juillet 2022. Dans ces réunions, ils ont décidé de revenir récupérer leurs parcelles qui sont menacées par certains agents de l’état qui au lieu d’interdire la construction repassent avec des décamètres pour remesurer les parcelles sans ordre de mission.’’ a signifié madame WABIWA qui a participé dans la réunion les deux réunions.

Parmi les décisions prises dans les réunions on note allouage d’une machine poclé et bennes qui viendront tracer une grande parcelle où après construction d’un grand mur de soutènement sur cotisation de chaque familles victimes, ils vont se repartager les parcelles selon les dimensions d’avant éboulement enchaine madame WABIWA.

’Ils ont peur de ces agents des services étatiques en charge de distribution du sol qui viennent et qui sont chassés par la population à trois reprises successives. Ils viennent avec des rubans et décamètres en disant qu’ils sont envoyés par l’état congolais à chaque fois qu’on leur demande leur ordre de mission ; on lieu de le présenter ils font recours à la police. Un jour ; ils sont venus avec des clients qui convoitaient ces parcelles situant le long de la route. Des papas de gros ventre qu’on n’a jamais vu dans cette avenue ses sont présentés avec de véhicule des hautes marques. Ils ont été hué avant la pluie des pierres tombe sur leur véhicules.’’

7 familles de victimes avaient reçu 7 milles dollars américains au total pour se partager afin de se rechercher des maisons de location fond du gouvernement provincial au lendemain du drame du lundi 25 avril 2022.

La plupart des familles qui attendaient que le gouvernement provincial les donne des parcelles à Bagira en échange de leurs parcelles du flanc de lycéen WIMA demeurent impatient de la matérialisation de la décision du gouvernement provincial.

WABIWA est un nom d’emprunt d’une dame qui a requis l’anonymat

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.