FESTIRAS A BUKAVU : Dr MUKWEGE serre la main de YOUSSOUPHA pour sa musique engagée

FESTIRAS A BUKAVU : Dr MUKWEGE serre la main de YOUSSOUPHA pour sa musique engagée

A l’occasion du 62ème anniversaire de l’indépendance de la République démocratique du Congo, célébrée jeudi 30 juin 2022, l’artiste rappeur Youssoupha, avait  sorti un freestyle intitulé « Grand Congo » revenant sur le discours  du célèbre Gynécologue congolais docteur Mukwege lors de la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix 2018.

Dès ce jour-là, l’envie de l’artiste a visité l’hôpital de PANZI et surtout les femmes victimes des violences sexuelles encadrées dans l’hôpital localisé dans le faubourg de la ville de Bukavu.

Ce dimanche 24 juillet 2022, avant de monter la scène du premier Festival du Rap et Slam pour la paix organisé à Bukavu, le fils de Tabu ley Rochereau s’est déplacé jusqu’à panzi pour un rendez-vous privé avec l’homme qui répare les femmes.

 Il a encouragé les efforts du Docteur Denis Mukwege dans la recherche de la paix et la prise en charge des survivantes des violences sexuelles a écrit RAISSA KASONGO journaliste de radio maendeleo qui faisait partit de la délégation avant de continuer que  Youssoupha MABIKI a devant les survivantes des violences sexuelles indiqué que la femme étant un être sacré, la RDC ne se développera jamais tant que celle-ci n’est pas respectée et honorée.

Le rappeur Youssoupha tenait à cette rencontre avec le Nobel congolais.

Dr Denis Mukwege  a pour l’occasion appelle les jeunes du Sud-Kivu artistes à utiliser chacun son talent pour revendiquer le bien-être du peuple congolais à l’instar du musicien franco congolais Youssoupha Mabiki qui a montré sa position contre les agressions du pays de son père vers sa partie Est continue cette source.

YOUSSE comme les fans le surnomE a rappelé son admiration particulière aux discours dénonciateurs du docteur Denis MUKWEGE, qui déplore constamment  la mauvaise gestion des dirigeants congolais, les guerres incessantes et les génocides à l’Est du pays.

La misère de la population, la destruction de l’environnement, les guerres à répétition, l’absence de l’autorité de l’Etat dans plusieurs coins, les violations des droits de l’homme, la non répartition équitable des ressources naturelles sont des points qui ont été abordé durant les échanges entre ces deux personnalités.

YOUSSOUPHA a visité panzi plus de 2 mois après la visite de l’autre artiste Franco congolais DADJU DJUNA petit frère à Maitre GIM’S vers la fin du mois de Juin 2022.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.