Interdiction de la circulation des motos à Bukavu : Pour les motocyclistes, les premières victimes sont des politiciens eux-mêmes

Interdiction de la circulation des motos à Bukavu : Pour les motocyclistes, les premières victimes sont des politiciens eux-mêmes

Des autorités via le service de transport et communication sont responsables des accidents de la circulation dans la ville de Bukavu révèle un des responsables d’une association des taxis motocyclistes dans une mission radiodiffusée  à Bukavu le dimanche 17 juin 2022.

’Il y a plus de 30 milles motards en province, 10 milles dans la ville dont 3 milles œuvres sur la seule avenue patrice Emery Lumumba. Les conducteurs sont  des enfants de la rue, des ex militaires, des anciens bandits  main armés et démobilisés et même des intellectuels tous confondus.’’ Indique BANYAWA responsable d’association de la promotion du congo.

Il y aura la guerre entre la population et les autorités rapporte la même source qui indique que les motards aident à l’accès au recoin de la ville où les taxis n’arrivent pas fautes de la route.

 De son coté Ruhune MUNGU CHIZA les autorités prennent des mesures précipitées sans analysé les contextes géographique de la ville.

‘’ Cette mesure a été prise depuis maire YOGOLELO et le gouverneur CHISHAMBO était prudent. Il a refusé cette décision au nom de la paix. Cette mesure va léser même les politiciens qui font recours aux motocyclistes pour leur fin politique et surtout qu’ils sont en vacance parlementaire.’’

Pour ACCO se statistiques enregistrés de motards  qui sont devenus de taximen sont aux nombres de  3 300.

Les motocyclistes réclament la révision de 3 ième points de l’arrêté du 15 juillet 2022

Joelle KUJIRABWINJA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.