Menace de la MONUSCO en RDC : Les états -Unis appelle le gouvernement congolais à sécuriser le personnel de la mission onusienne

Menace de la MONUSCO en  RDC : Les états -Unis appelle le gouvernement congolais à sécuriser le personnel de la mission onusienne

Au cours des quatre derniers jours, il y a eu des manifestations contre la MONUSCO dans l’est de la République démocratique du Congo a rappellé le porte parole du ministre des affaires etrangeres des Etats -unis dans un point de presse du 28 juillet 2022 a washington.

selon monsieur NED PRICE Un certain nombre de ces manifestations sont devenues violentes, entraînant la mort inacceptable et tragique de Casques bleus de l’ONU, de policiers et de manifestants congolais.

 »Les États-Unis présentent leurs condoléances et leurs plus sincères condoléances aux familles, aux amis et aux collègues des personnes tuées, ainsi qu’à la MONUSCO et aux Nations Unies. La MONUSCO joue un rôle essentiel dans la promotion de la paix et de la sécurité, la protection des civils et la facilitation de l’acheminement de l’aide humanitaire.’‘ dit le porte parole du ministre.

Les etats-unis apprécie l’engagement du gouvernement de la RDC à enquêter sur ces événements et à demander des comptes aux responsables.

 »Nous appelons les autorités nationales et locales en RDC à assurer la protection des sites et du personnel de la MONUSCO et à ce que les manifestants expriment pacifiquement leurs sentiments. » continue monsieur Ned PRICE .

Les États-Unis soulignent également que les attaques contre le personnel et les installations de l’ONU sont contraires au droit international. La liberté d’expression, y compris les manifestations pacifiques, doit être autorisée, mais pas la violence.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.