Populaires

Sud-Kivu : La replik de l’honorable NGUBIRI au Président de la société civile.

Sud-Kivu : La replik de l’honorable NGUBIRI au Président  de la société civile.

La sortie médiatique d’Adrien ZAWADI président du bureau de coordination de la société civile sud-kivu face à l’entreprise ELAN du député provinciale AMANI NGUBIRI dit TAC n’est pas restée inaperçu.

Nous, Honorable Lucien NGUBIRI, dit TAC, avons suivi, les extraits de la première conférence de presse tenue par le nouveau Président du Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu. il sied de rappeler que cette mission doit se fonder sur une documentation fouillée, pour que cette dernière ne puisse se souiller.”

Pour le meilleur élu de la ville de Bukavu son nom a été cité raison de sa réaction.

C’est avec stupéfaction que j’ai suivi que mon nom, Honorable Lucien NGUBIRI, ait été cité nonchalamment par Monsieur Adrien ZAWADI, Président du Bureau de Coordination de la Société Civile, dans sa conférence et particulièrement sur le partenariat public-privé signé par ELAN.

Les propos de Monsieur Adrien ZAWADI énervent, selon l’élu de Bukavu.

Non seulement les intelligences provinciales, tant il ignore l’histoire des partenariats publics-privés, la loi qui régit cette nouvelle forme de gestion de l’Etat, mais également reflètent une malveillante intention de nuire à ma modeste personne.”

Le natif de Bagira a jusqu’à renvoyer le répondant provincial de la société civil dans l’histoire à travers une lettre signée le 21 janvier 2021 le lendemain de la conférence de presse qui a attisé le feu.

Pour votre gouverne, et pour ne plus jamais conférer  des hérésies, Xavier Bezançon, qui retrace de manière inédite la riche histoire du Partenariat Public-privé, estime que ce mode conventionnel date de deux siècles entre l’Etat, les collectivités locales et les entrepreneurs privés, pour réaliser et faire fonctionner la plupart des équipements et services d’utilité publique.”

La loi congolaise retouchée en juillet 2018 a donné la chance à tous les congolais de bénéficier le Partenariat Public Prive raison de la retenue que devrait apprécier la societe civile.

Pour financer et gérer les projets communautaires, la République Démocratique du Congo a donné un cadre légal au peuple,  avec la loi n°18/016 du 09 juillet 2018. C’est d’ailleurs par le plaidoyer de la société civile, à l’issue de la journée de réflexion organisée à Kinshasa, le samedi 27 avril 2018, par le Groupe de Réflexion et d’Echanges sur les marchés publics en RDC (GREM),  que cette lois a connu son application sur l’entendue de la République.

Pour Amani NGUBIRI son établissement ELAN n’oeuvre plus aux ports.

Mes détracteurs, parmi eux ceux qui sont députés par le restes de mes voix, ou alors l’incohérence de la loi électorale ; vous ont induit dans cette incongruité. Vous vérifierez mieux, l’Etablissement ELAN n’est plus au port, et la taxe lui attribué absurdement est gérée par les établissements SILIMU.”

Le député provincial Amani NGUBIRI met en garde la société civile bureau de coordination et son président Adrien ZAWADI.

Bovick LWABOSHI.

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.

Dans le même sujet