Sud-kivu : L’ONAPAC a désormais une usine de deperchage de café.

Sud-kivu  : L’ONAPAC a désormais  une  usine de deperchage de café.

L’Office National des Produits Agricoles du Congo, ONAPAC Bukavu vient d’inaugurer sa toute première usine de deperchage du café au sud-kivu ce mardi 23 février 2021.

Cette usine qui produire jusqu’à 5 tonnes de café par heure est parmi les usines adaptées actuellement à travers le monde selon le gouverneur de province Theo NGWABIDGE KASI qui a coupé le ruban symbolique entouré du vice- président de l’assemblée provinciale ainsi que le directeur d’ONAPAC sud-kivu François NZANZU.

 » Cette sud-kivu produira jusqu’à 6 milles tonnes de café l’an soit 312 conteneurs pour exportation. usine de traitement par voie humide selon les procédés fully washed et washed est une usines de déparchage et conditionnement qui facilitera « taxation » et mécanisme de la commercialisation. » a dit francois KAMBALE NZANZU directeur de ONAPAC.

Plusieurs  les 10 échantillons encore en compétition ont été dégusté sur place par les participants.

Cet outil inauguré ce jour permettra d’accélérer la production du café dans la province et la region car l’usine est la première et facilitera la séparation des cerises flottante ainsi que la tracé d’une carte de la qualité du café.

L’annonce de la construction de cette usine de déparchage du café de l’ex Office National du Café (ONC) a été fait drpuis le 13 juin 2018 c’était lors de la 4ieme édition du saveur de Kivu.

L’installation de cette usine a été effective suite au financement de plusieurs partenaires du secteur café parmi eux le COCOI.

Les représentants des organisations de producteurs de café, le gouvernement  provincial représenté par le gouverneur Theo  NGWABIDGE KASI, les acheteurs, les exportateurs et quelques ONG nationales et internationales oeuvrant dans la filière café  ont pris par à  la cérémonie.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.