Populaires

Maniema : un mort par balle lors des échauffourées entre policiers et jeunes en colère à l’ouverture de la session extraordinaire à l’Assemblée provinciale

Maniema : un mort par balle lors des échauffourées entre policiers et jeunes en colère à l’ouverture de la session extraordinaire à l’Assemblée provinciale

La tension était vive ce samedi 15 août 2020 à l’occasion de l’ouverture de la session extraordinaire à l’Assemblée provinciale du Maniema. Une personne a été tuée par balle et plusieurs autres blessées au cours des échauffourées entre des jeunes en colère et les policiers commis à la garde des députés provinciaux.

A la base, des jeunes en colère ont tenté d’empêcher les députés d’accéder à l’hémicycle pour siéger. Ils s’opposaient notamment à l’idée de l’examen de la motion de défiance signée contre le gouverneur Auguy Musafiri. 

M. Musafiri a condamné la mort d’un des manifestants. « Je condamne les actes de barbarie et l’usage des balles réelles par certains éléments de la police qui ont occasionné le décès d’un jeune garçon de Lombolombo. J’appelle toute la population au calme. La démarche des députés est un exercice purement démocratique et légale. », a-t-il dit.

Malgré ces incidents, la session extraordinaire s’est ouverte et 13 députés ont pris part à la plénière de ce samedi.

Jusqu’après midi, des tirs de sommation étaient entendus dans la ville de Kindu. Le gouvernement provincial se réunit en urgence à la suite de ces incidents.

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

admin

Dans le même sujet

Lire aussi x