RDC: pourquoi est-il si difficile de maintenir l’attention du monde sur la crise congolaise?

RDC: pourquoi est-il si difficile de maintenir l’attention du monde sur la crise congolaise?

« Il est difficile de maintenir l’attention du monde sur des crises qui durent longtemps (…). Nous essayons aussi de dire que ce n’est pas une crise, mais plusieurs situations. Chaque crise a une dynamique particulière. Certaines d’entre elles sont très récentes, d’autres sont plus anciennes », a expliqué le coordonnateur humanitaire adjoint des Nations unies en RDC, Diego Zorilla.

Et d’ajouter: 

« Nous essayons de démontrer cette complexité, à savoir derrière ces crises, il y a des hommes, des femmes, des enfants qui souffrent. Cette souffrance est énorme. Il n’y a pas que le nombre de personnes qui souffrent, mais la façon dont ces personnes souffrent ». 

Il a aussi insisté sur le fait que « la première responsabilité revient au gouvernement congolais ». 

L’année les organisations humanitaires travaillant en RDC ont reçu collectivement près de 800 millions USD pour le plan de réponse humanitaire.

Diego Zorilla a échangé à Goma avec quelques journalistes dont Jonathan Kombi de ACTUALITE.CD à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, commémorée chaque 19 aout.

Dans cet extrait, il parle des défis de maintenir mobilisée la communauté internationale sur les problèmes congolais.

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.