Santé : Docteur Munyangi à Bukavu pour étudier le système immunitaire des habitants qui ont résisté contre le covid-19.

Docteur Muyangi saluant le gouveneur ai du sud-kivu. photo Jbar

Le docteur Jérôme Munyangi en séjour au Sud-Kivu a été reçu par le gouverneur intérimaire Marc MALAGO KASHEKERE dans son cabinet de nyamoma à labotte dans la ville de Bukavu le lundi 31 août 2020.

 « En tant que chercheur nous sommes en train de mener une rechercher sur la plante artémise mais également nous étudions les systèmes immunitaires des congolais surtout ceux du Sud-Kivu où il y a moins de cas des malades de corona virus. Nous aimerions apporter des éclaircissements avec les évidences scientifiques » a souligné le jeune docteur à la presse.

Le conseil du président de la république démocratique du Congo en matière de santé encourage les habitants à une confiance aux autorités qui insistent sur le respect des mesures barrières.

« Le virus est là, la maladie est là, nous sommes en train de faire tous ce qui est possible. A la population d’écouter les autorités car personne ne peut accepter qu’on reconfine encore la Rd Congo » insiste le docteur Muyangi.

Quand à la question d’utilisation de remède locale, le dr Muyangi est optimiste de cette utilisation si du moins cela passe par la recherche.

« La fumigation est l’un de moyen qu’on utilise dans la médecine traditionnelle africaine ; je viens de faire une doléance aux autorités pour la recherche, peut être que le muvuke est un remède. Personne l’a étudié jusque la et surtout qu’il ne faut pas que nous africains nous poussions rejeter notre tradition même en Europe les blancs utilisent la fumigation »

Sur l’agenda du jeune docteur figure une rencontre avec le prix Nobel de la paix 2018 pour les mêmes préoccupations.

Janvier BARHAHIGA

Janvier BARHAHIGA.

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.