Championnat de funu à Bukavu 2021 : Polémique autour du montant perçu par les équipes qui ont joué la finale

Championnat de funu à Bukavu  2021 : Polémique autour du montant perçu par les équipes qui ont joué la finale

Le championnat inter shirika qui s’est joué à cimpunda au terrain de funu dans la commune de kadutu s’est clôturé le dimanche 8 septembre 2021.

L’équipe championne qui est KASHEKE a reçu une somme qui a fait polémique dans le rang des athlètes  .

’Nous avions joué et dépensé beaucoup d’argent, mais notre victoire à la finale vient d’être honoré par 600 000 francs congolais soit 300 dollars américains et une paire de Varese de moins de 200 dollars. Ce montant est moins inferieur que celui qu’on a payé les joueurs à titre des motivations ainsi que les préparations des matches. On ne savait pas que dès le début on jouait pour gagner combien une fois remporter la coupe. Les organisateurs n’étaient pas clairs à cette question’’ a confié l’un des joueurs de KASHAKE équipe gagnante de la coupe

Les mêmes remords se font sentir du coté de l’équipe adverse de Camp TV qui est allé a des dépenses évaluées au quintuple de la somme qu’ils ont reçu.

‘’ Les organisateurs nous ont donné 200 dollars américains comme deuxième du championnat inter shirika de Cimpunda. Nos simples calculs de dépenses ont avoisiné 1 000 dollars américains ; c’est que ce championnat à plutôt ruiner les équipes au lieu et place de les rembourser même l’argent des dépenses consommés.’’ a renchérit le capitaine de l’équipe de camp Tv à www.bkinfos.net/

 Kasheke a remporté la finale face cohésion de l’équipe de camp Tv sur le score de 1 but à 0 ; but marqué à la 15 ieme minute du début du match.

Ce championnat a eu comme sponsor madame Nabintu MALAGO la femme du vice-gouverneur de province qui a personnellement remis la coupe à l’équipe championne.

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.