Exploitation minière à Mwenga/Sud-kivu : Des Chinois fictifs continuent leur pillage malgré l’arrêté du gouverneur

Exploitation minière  à Mwenga/Sud-kivu :  Des Chinois fictifs continuent leur pillage malgré l’arrêté du gouverneur

Les activités minières dites illicites de chinois sans papiers officiels continuent malgré l’interdiction du gouverneur de province Théo NGWABIDGE KASI

Dans une alerte à www. Bkinfos.net ce lundi 23 août 2021, le Comité d’Action pour le Développement Intégral de Mwenga sujets chinois œuvrant dans l’exploitation illicite des minerais à Kitutu chefferie de Wamuzimu continuent à travailler sur leurs sites et pourtant ils font partie des sociétés interdits d’exploitation.

 » Les Chinois ils n’ont jamais penser quitter nos mines ici dans la chefferie de WAMUZIMU au contraire ; ils ont plutôt renforcé leur sécurité et équipements depuis la semaine passée. Ils travaillent le jour et la nuit malgré la décision du gouverneur. ’’ a signifié un membre de CADIM asbl  

Le Comité d’Action pour le Développement Intégral de Mwenga appele le gouverneur à quitter son bureau pour lui-même sur terrain voir ce qui se passe

 Il fustige le fait de demander au personnel d’évacuer le territoire en laissant les matériels immobiles comme une décision incomplète qui donne pouvoir aux chinois capables de revenir n’importe quand dans le territoire et reprendre leurs activités au détriment des communautés de Mwenga

6 sociétés entre autre BM global, business SARL,CBM Congo bluent minerais SARL et son partenaire COMIBI,Yelow water ressource SARL,NCM New continent minéral SARL et son partenaire Mungu ni Jibu,groupe christal service avec son partenaire coopérative lutonde  sont suspendus de toute exploration et extraction de minerais dans le territoire de Mwenga.

Biganiro LASHA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

admin