Sud-Kivu : Un député s’oppose au projet d’édit favorisant l’avortement

Sud-Kivu : Un député s’oppose au projet d’édit favorisant l’avortement

L’assemblée provinciale du Sud-Kivu a rejeté au cours de la session de mars 2021 la proposition d’édit portant sur la santé sexuelle de la jeune fille et la femme.

Ce rejet a été salué par le député provincial MWAMBA Hassan Amza qui jure que la matière existante dans cet édit est une aberration à la dignité humaine car favorisant l’avortement.

‘’ On a voté 3 édits avant la vacance parlementaire édit sur la protection des zones humides, l’édit portant sur le fonctionner de l’état au niveau provincial ainsi que l’édit interdisant le tapage des églises. et le rejet de l’édit sur la santé sexuelle a été rejet car on a constaté que cet édit ne répond pas à l’humanisme même si l’endosseur évoque la liberté de disposer de son corps Allah ne donne pas l’avis favorable de tuer un être vivant en prenant des pilules pour dire avortement ? On est congolais on n’a pas la culture de partager des préservatifs à nos enfants. Cet édit a été endossé par 3 de nos collègues, on ne sait pas leur motivation c’est quoi pour accompagner une telle matière mais cela ne passera pas même au prix de l’argent. ’’ justifie l’élu d’Uvira

Les propos du député provincial MWAMBA HASSAN Amza sont rejettes en bloc par la responsable de la coalition 14 en province du Sud-Kivu madame Viviane SEBAHIRE qui jure sur le vote de cet édit au cours de la session budgétaire de septembre qui débute le 30 septembre 2021.

‘’ Ceux -la qui disent que cet édit ne passera pas ne respect pas le droit de la femme de disposer et jouir de son corps. Imaginez une femme violée combien elle est exposée faut-il l’a laissé mourir par une grossesse non désirée. ? je suis sûr que notre combat aboutira tout ou tard avec des députés provinciaux qui ont compris notre lutte.’’ a dit Viviane SEBAHIRE

Joelle KUJIRABWINJA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.