Arrestation des officiers FARDC présumés détourneurs de fonds : Les notes du député Saïdi BALIKWISHA ont payé

Arrestation des officiers FARDC présumés détourneurs de fonds  :  Les notes du député Saïdi BALIKWISHA ont payé

C’est une grande satisfaction de la part du député national Saïdi BALIKWISHA  élu du territoire de Beni au nord kivu de voir la haute hiérarchie militaire des FARDC ouvrir les enquêtes sur les présumés détournement de fonds alloués aux opérations militaires au Nord Kivu et en Ituri.

En effet en date du 06 Mai 2020 et le 11 Mai de la même année, cet élu provincial du Nord Kivu avait saisi la plus haute hiérarchie de la justice militaire pour solliciter l’ouverture des enquêtes concernant les fonds mis à la disposition des FARDC pour les opérations militaires à l’Est.

Ses démarches étaient précédées par une série de descente sur terrain dans plusieurs coins du Nord Kivu où il avait eu des échanges avec des militaires sur la première ligne de front et différentes couches de la population.

Saidi Balikwisha avait alors adressé deux correspondances successives aux autorités compétentes pour déplorer le manque de transparence dans la destination finale des grosses sommes d’argent décaissées par le gouvernement mais qui n’arrivaient jamais aux militaires.

Pour cet élu de Beni (SaidiBalikwisha) l’arrestation d’au moins 8 officiers en Ituri et les enquêtes prochaines sur l’opération militaire dans la région de Beni est un bon signal.

 » Merci à l’inspecteur général des FARDC pour avoir mis la main sur certains officiers supérieurs de l’armée présumés détourneurs de fonds alloués aux opérations militaires en Ituri. Nous espérons que la même équipe d’enquêteur viendra effectuer le même travail à Beni au Nord Kivu où certains officiers supérieurs des FARDC s’achètent des belles maisons, des belles voitures… (mènent une vie luxieuse) chaque jour alors que les hommes de troupes traversent des conditions très difficiles sur la ligne de front. Restons accrochés à notre armée qui enfin a compris qu’il y avait aussi du mal dans son propre camp. Toute fois évite de généraliser et gardons confiance à notre armée. » Ecrit à sa page instagram l’élu de beni Saidi Balikwisha Emil

Saidi Balikwisha va cependant plus loin jusqu’à solliciter la même enquête à l’intérieur même de l’Etat-Major Général des FARDC, car selon lui d’autres présumés détourneurs s’y cacheraient et serviraient  des parapluies à des officiers qui mènent des vies luxueuses, (voitures de luxe, jolies maisons,…) dans les zones opérationnelles à l’Est du pays.

« En principe si certains officiers supérieurs au sein des FARDC ne faisaient pas de la guerre de l’Est un vrai business, on n’allait peut-être pas atteindre 8 ans de massacre des civils.’’ Continue l’élu de Beni

Au-delà de l’infraction de détournement, ces officiers doivent aussi répondre de complicité des massacres des civils, j’espère qu’ils doivent passer voir le résultat de leurs mauvais jeux à l’hôpital de Oicha où il y a une dizaine des corps des  civils massacrés conclut cette source.

Les auteurs de ce détournement à la 32è région militaire sur ordre de l’inspecteur général des FARDC, le général d’armée Amisi Kumba Gabriel, sont mis à la disposition de la justice à l’auditorat militaire de Bunia et mis en prison pour répondre de leurs actes ».

Parmi les prévenus figurent le colonel Walter Landu, commandant-adjoint en charge de l’administration et logistique à la 32ème région militaire, colonel Djama Josué, commandant du service civique patriotique et actions sociales, lieutenant colonel Mukanda Salibombo, directeur administratif à la 32è région militaire, lieutenant colonel Kifuta T4 du secteur opérationnel Ituri, major Sadiki Delphin, commandant de la base logistique centrale de la 32è région militaire, commissaire supérieur principal, Kambulwa Laurent, assistant du gouverneur adjoint de l’Ituri, lieutenant colonel Love Zeula T2 secteur Ituri, et du capitaine Patrick Kamenesa, secrétaire à la 32è région militaire.

Biganiro LASHA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

admin