Tabaski à Bukavu 2021 : Les musulmans de la ville sont divisés en salafistes et sunnites

Tabaski à Bukavu 2021 :  Les musulmans de la ville sont divisés en salafistes et sunnites

Les musulmans de la ville de Bukavu ont célébré la fête de mouton dit Tabaski le 20 juillet 2021 dans deux terrains de football differents de la ville; contrairement à la fête Eid-Al-Fitr (fête de la fin du jeûne) qui les a tous réunit au stade de la concorde de kadutu il y a plus de 3 mois.

La raison de la prière dédiée au mouton est la référence au rite d’Abraham qui a décidé de céder son fils Isaac à Allah comme sacrifice avant qu’Allah lui proposa le mouton, un message que les deux officiants musulmans du jour ont interprété chacun de sa manière à ses fidèles .

‘’ Je demande aux musulmans de garde leur foi en Allah, malgré les épreuves que la vie amène souvent à traverser, Il donne l’exemple d’Abraham père de la foi, qui est aussi passé par cette étape, mais Allah lui a délivré en amenant un mouton comme sacrifice en lieu et place de son fils Isaac. A tous je demande au Fidel musulman de prier aussi pour l’unité entre eux et d’avoir un esprit de partager.’’ le cheik Quassim au terrain de l’ISP bukavu.

au stade de la concorde de kadutu le cheik Abduljabari SALEH a appelé à la liberté de pensée et harmonie et tolérance envers les autres religions

 » J’exhorte à tous les musulmans aux partager avec les personnes de toutes les religions au nom de la paix et développement en respectant de la liberté ainsi que la tolérance de tout un chacun. Evitons tous les ennemis de la paix.’’ a interpelé le cheik Abduljabari SALEH aux fidèles présent au stade .

Si au terrain de l’ISP Bukavu dans la commune d’ibanda les musulmans dites de la ville ont prié dans la poussière, ces derniers sont considérés par l’autre camp comme des salafistes (protecteur de la foi musulmane ancestrale pour la rééducation morale) au stade de la concorde de kadutu on a vu n autre camp dit de sunnite (musulmans moderne qui s’adaptent à l’avancée technologique et spirituelle de la planète.

’Nous autres musulmans sunnites. Nous ne partageons pas la pensée et idéologie de l’islam car nous comptons à l’innovation de la religion, la démographie, des cultures et tradition des peuples bien qu’on soit des musulmans tandis que nos amis salafistes veulent à ce qu’on reste ces anciens musulmans avec les a anciens rites ce qui n’est pas commode à la religion musulmane qui est libérale. ‘’a signifié un Fidel musulman de Bukavu qui requis l’anonymat retrouvé au stade de la concorde de kadutu.

Les fidèles musulmans ont réitéré la demande au gouvernement, de leur accorder aussi une journée féries pour célébrer cette fête comme c’est le cas dans d’autres religion.

Madihano MUGARUKA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

admin