Populaires

Bukavu :  » Je n’ai pas confisqué ce camion anti incendie; c’est la mairie de Bukavu qui n’a pas les moyens de venir le récupéré chez moi. » Euleteur MUSEGE ( audio Swahili) .

Bukavu :  » Je n’ai pas confisqué ce camion anti incendie; c’est la mairie de Bukavu qui n’a pas les moyens de venir le récupéré chez moi. » Euleteur MUSEGE ( audio Swahili) .

Euletheur MUSEGE propriétaire  de la maison écrasée par le seul camion anti-incendie de la ville de Bukavu;  a brisé son silence plus de 9 jours maintenant, depuis que le camion anti-incendie  à connu un accident sur avenue lundula a muhumba vers le bassin du collège alors qu’il se dirige pour une intervention, sur avenue du Gouverneur, en commune d’Ibanda, le 3 mars dernier.

« D’abord le véhicule était conduit par un chauffeur occasionnél que la mairie a recruté pour l’occasion. Il ne maitrise pas la route et surtout que pour eteindre la maison qui était  en feu ce n’est pas ça  la route a emprunté. C’etait le mercredi 3 mars vers 13heures » a dit le responsable du secteur agricole au sein de la FEC sud-kivu.

La maison a une taille de 7 mètres de largeur et 13 mètres de longueur avec un rez de chaussée.

 » Je passe la nuit entre mon coridor et le salon; moi, ma femme, mes enfants et meme petits enfants. Car la facade de la maison par derrière et mon salon est completement délabré. La maison entière est a refaire a zéro. »regrette cet entrepreneur agricole.

La famille MUSEGE lance un cri d’alarme suite au pire qui s’annonce aussi longtemps que ce camion restera dans sa concession.

 » Le pire pour moi est que ce véhicule contient encore le carburant; a moindre geste ça risque de bruler si haut s’il passerai seulement une personne de mauvaise volontée. Ce vehicule est de 25 tonnes et un de ses pneus était déjà creuvait lorsqu’il a emprunté la route tres étroite de notre avenue. »s’inquiete Euletheur MUSEGE.

Euletheur MUSEGE demande à la mairie de Bukavu de leur venir en aide en dédomageant tous ses biens detruits lors de cet accident.

 » A bukavu une maison similaire a la mienne à l’endroit où il se localise doit couter dans le 200 000 dollars americains que je ne demande pas a la mairie mais plutôt la reparation de dégâts. J’ai personnellement vu le maire intérimaire avec qui j’ai échangé sur le dégât et état de lieu de la situation ; malheureusement il m’a promi de venir chez moi sans suite jusqu’aujourd’hui. Je lui ai adressé mes lettres qui sont restés sans reponses. Le dégât est en pleine évaluation par une equipe qui est a pied d’oeuvre. ‘a renseigné Papa MUSEGE.

Parmi les pertes matériels enregistré on note les dépôts dans les quels ils gardent le stocks de la maison, deux ordinateurs de bureau, une télévision, le congélateur et même les chambres à coucher.

Musege a estimé que sa famille est traumatisée; ce qui necessite une thérapie pour effacer l’incident dans les têtes de membres de sa famille et de lui même.

Bovick LWABOSHI

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.

Dans le même sujet

Lire aussi x