BUKAVU : La ville compte plus d’une trentaine de fosses communes datées de 1996 et 2014.(enquêtes SOS Justice)

BUKAVU : La ville compte plus d’une trentaine de fosses communes datées de 1996 et 2014.(enquêtes SOS Justice)

Plus d’une terentaine fosses communes ont été identifié dans la ville de Bukavu par l’organisation SOS JUSTICE entre 1996 et 2004.

Dans une enquêté menée pendant plus de 10 ans et présentée officiellement jeudi le 29 octobre 2020 à la salle aquarius à labotte et qui cadre avec de 24 ans de l’assassinat du feu archevêque de bukavu Christoph MUNZIHIRWA ; l’ONG révèle que la commune urbaine d’ibanda est en tête et loin de deux autres communes de la ville.

‘’La majorité de fausses communes se trouvent dans la commune d’ibanda ou l’on a enregistré plus de Vingts fosses communes, surtout sur les avenues autour de la cathédrale notre dame de la paix  de bukavu ’’ a confirmé Jeff KABALA à www.bkinfos.net

Presentation resulta d’enquêtes/bkinfos.net

La plupart de ces fosses communes ont été créée par la guerre de l’AFDL en 1996,RCD en 1998 et jusqu’à celle de Laurent NKUNDA et MUTEBUSI en 2004.

‘’Le soucis pour nous, est de savoir qu’est- ce qui se passait dans la ville et pourquoi les gens gardent silence devant un tel drame; nous voulons creuser la vérité’’ a dit le coordonnateur de SOS JUSTICE Jeff KABALA

L’organisation SOS Justice veut la vérité sur ces fosses communes raisons de sortir ses résultats d’enquêtes qu’elle qualifie alternatif.

‘’Certaines de fosses communes sont localisées aux alentours de l’actuel 33 ieme région militaire, devant le bâtiment de 8 ieme CEPAC, dans l’enclos de l’isp bukavu vers l’entrée de la division de titres immobiliers non loin de la mairie, le long de la salle kaningu vers l’archidiocèse de Bukavu vers nguba et hippodrome et meme la salle la manne est construite sur une fosse commune sans oublier le nganda chez Muyomba……’’ a dit Jeff KABALA

L’organisation SOS JUSTICE se dit ouvert à toute personne qui complétera ce rapport et à tous celui qui va signaler de modification raison pour laquelle ce rapport est qualifié alternatif.

Janvier BARHAHIGA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.