Culture : Quelle valeur accorde t-on à «Libaya », vêtement identitaire de la femme congolaise ?

Culture :  Quelle valeur accorde t-on à «Libaya », vêtement identitaire de la femme congolaise ?

Depuis la nuit de temps, la femme congolaise a un style vestimentaire bien complexe entre autre » le libaya « . Le mot » libaya » issu du lingala, langue parlée couramment en République Démocratique du Congo qui veut tout simplement signifier » haut attaché autour de la taille » en référence au pagne que la femme congolaise attache autour de la taille.

Le « libaya » incarne en lui le style vestimentaire porté par la femme congolaise non seulement celle d’aujourd’hui mais aussi celle d’hier. Dans les années 1970, sous le Mobutu, cette tenue était le plus acceptée et adaptée pour la femme congolaise car elle répondait à la conformité des us et coutumes de la RDCongo.

C’est en 1992, lors de la conférence nationale souveraine qui avait restauré la liberté vestimentaire de la femme congolaise tout en veillant à ce que les limites de la décence soient respectées.

Mais tout de même, le modèle pagne » Libaya » reste d’actualité dans le quotidien de la femme congolaise bien qu’ayant subi plusieurs transformations européennes « modernité », il reste à la page dans différentes cérémonies.

Actuellement, le » libaya » ne se marie non seulement qu’avec deux pagnes comme à l’ancienne époque mais aussi en jupe, pantalon d’un autre tissu que le pagne. Retenons que ce style vestimentaire « libaya » ne reste pas qu’une affaire de la femme de la RD Congo mais aussi celle du continent Africain voir même d’ailleurs.

Kongondo Bala Kevine/stagiaire à arts.cd

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.