Sud-Kivu/Mines : La déclaration de l’or a régressé de 300 % dans moins de 10 ans

Sud-Kivu/Mines : La déclaration de l’or a régressé de 300 % dans moins de 10 ans

La Province du Sud-Kivu note une forte régression dans la traçabilité et l’exportation de l’or depuis plusieurs années maintenant.

Cela ressort de l’atelier de formation de 4 jours organisé par l’ONG Global Communities à l’hôtel Elisabeth dans la ville de Bukavu du 7 au 10 septembre 2021.

‘’ La Province du Sud-Kivu qui produisait 300 kilogrammes de l’or déclaré par jour enregistre difficilement aujourd’hui 1 kilogramme de l’or . Cette régression est justifiée par la fraude massive de l’or qui est au-delà de 100%. Dans la ville de Bukavu; on remarquerai les bénéficiaires de cette fraude construisent à la hauteur de leur moyen des immeubles presque partout . Nous les avions identifiés et on va les traquer jusqu’ à donner la performance minimum par coopérative d’achat qui est celle de déclarer plus de 10 kilogrammes de l’or chaque mois et par coopérative. Et ces coopératives qui n’y arriveront pas seront carrément fermées. ‘’ a signifié le ministre provincial de mines sous Ngwabidge II au sud-kivu , Apollinaire BULINDI.

La formation en question porte sur la Gouvernance des coopératives minières des Luhihi et est dispensée dans le Cadre du Projet Zahabu Safi (Or Propre) de USAID implémentée par Global Communities.

Abordant 4 thématiques dont l’organisation et gestion des coopératives suivant les normes OHADA, la Gestion administrative et financière d’une coopérative, le Droit coopératif ainsi que la communication stratégique; cette formation est dispensée aux membres des deux coopératives du groupement de Luhihi situé dans le Territoire de Kabare à savoir la COOMIUKI(Coopérative minière de Ukingo) et la COMILU(Coopérative minière de luhihi) ; aux membres du Sous CLS de Luhihi (Sous Comité Local de Suivi des activités minières); les membres de la Société Civile Thématique Mines ainsi que les représentants du Ministère Provincial des Mines du Sud Kivu , de la Division Provinciale des Mines, du SAEMAPE, du CEEC.

Pour la Chargée de Projet au sein de Global Communities ; ce projet ZAHABU SAFI de l’USAID concerne la mise en œuvre de la traçabilité de l’or artisanal dans 5 provinces à savoir le Maniema, l’Ituri, le Haut Uelé, les Nord et SudKivu en RDC.

‘’Nous mettons un accent sur la Gouvernance des coopératives minières artisanales en les octroyant différentes formes d’appui et accompagnement dont celui de renforcement de capacité qui nous réunit aujourd’hui. L’objectif général étant de  fournir les compétences nécessaires pour aider les coopératives à relever le niveau de gouvernance et améliorer le système de gestion au sein des coopératives minière artisanale afin que celles-ci répondent aux standards internationaux en matière de gestion des affaires et gouvernance des coopératives ‘’ rapporte Ella MINDJA chargée de projet au sein de Global Communities.

4 tonnes de l’or va dans la fraude et contrebande minière chaque année au Sud-Kivu avec comme perte des capitaux évaluent en moyenne entre 30 et 40 millions de dollars américains le mois; selon les estimation  du  ministère provincial des mines.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.