Populaires

Mort du Poète Ntambuka : ” Celestin en tant que journaliste; il m’a formé à la production du journal parlé en Mashi à la radio maria Bukavu en 2004.” Olivier KIRIZA.

Mort du Poète Ntambuka : ” Celestin en tant que journaliste; il m’a formé à la production du journal parlé en Mashi à la radio maria Bukavu en 2004.” Olivier KIRIZA.

La disparition du poète Ntambuka resonne encore dans les têtes de ses collègues journalistes.

Plus d’une semaine après sa mise en terre dans son mwimbi natale vers ciherano dans le territoire de Walungu au Sud-kivu; Olivier KIRIZA ancien collègue de service au vaillant NTAMBUKA MWENE CISHUNJWA brise son silence et evoque la perte d’un homme qu’il faudra plusieurs années pour retrouver son vrai remplaçant que ce soit à la scène théâtrale; à la conception de spots publicitaires ainsi qu’ à la production radio.

Il avait le charisme de reussite surtout de tous ceux – qu’il voulait faire car on finish; il le faisait bien. Il me rappelai toujours d’avoir un soubassement à chaque fois que je dois aller devant le micro. L’esprit de synthétiser le message dans une courte phrase était la force qui lui incarnée. Je vais dire qu’il aimai la précision, la concision et la clarté les plus brèves possibles. Chaque fois il resonnait en ecrivant pour ne plus oublier à la longue.” se rappelle Olivier KIRIZA ancien journaliste à la radio maria et  actuel coordinateur du réseau des radios communautaires RATECO sud-kivu.

Olivier KIRIZA qui est également un enseignant de carrière se souvient que Ntambuka a produit au studio des emiissions similaires à l’actuel autour du feu vecu dans la ville.

Celestin NTAMBUKA; je l’ai rencontré à la radio maria a l’epoque de la direction du père Luigi LOSTOKO comme directeur en 2004. Je reconnai que c’est Donat MUSEME promoteur de irriba fm qui m’a amené  à la radio maria dans le desk mashi aupres de Laurent KURENGA MUZIMU qui produisait les journaux en langue traditionnelle surtout le mashi accompagné de son coatch Célestin NTAMBUKA. Ma première à la radio c’etait le 23 avril 2004 dans Emyanzi y’omugobe et on avait comme invitait ce jour-là autour de 9heures locale Gaudens MAHESHE BISIMWA de la CEI qui a abordé le thème sur la sensibilisation sur l’enrolement en mashi. Le même jour j’ai été validé par Laurent qui m’a présenté à la suite au poète NTAMBUKA absent à l’émission.”

Olivier KIRIZA se souvient de la chaleur professionnelle qui lui a aidé à forger grâce a la plume de Ntambuka..

Le journal de mashi; c’est bien la créativité du Celestin NTAMBUKA qui a initié Laurent KURENGAMUZIMU avant que j’arrive. Je n’effacerai jamais l’image avec laquelle il m’a accueilli en petit fils. Ce que je garde de plus fort de lui en tant que journaliste; il m’a appris à employer les dictons dans le journalisme pour accrocher mes auditeurs. Et ce comme ça que j’ai eu le succès exponentiel avec le journal de mashi à la radio maria.”se souvient Olivier KIRIZA.

Le grand père vous parle était son emission célèbre avec le journal en mashi et les emyanzi y’o mugobe equivalent de habari za juma a la radio maendelo aujourd’hui.

J’apprend qu’aujourd’hui chez papa Chira il y a une rencontre appelée autour du feu. Je ne sais pas les tenants et aboutissants mais je sais qu’il y a la similarité avec des émissions archives qui étaient exclusivement animées par le journaliste NTAMBUKA Mwene CISHUNJWA . Oncle CIRHA qui est d’ailleurs son collegue acteur de la poésie et écritures. Je crois qu’il a participé à ses émissions a l’époque là, parlées en francais et swahili et qui d’ailleurs faisaient ce que vous appelez aujourd’hui le buzz. A travers Céleste comme je l’appelai plusieurs personnes ont connu l’histoire traditionnelle de leur milieu, province et pays qui est la Rdc. Il maîtrisait l’histoire car etant aussi enseignant de carrière.”a signifié le coordinateur de RATECO.

La rencontre entre olivier KIRIZA et NTAMBUKA a connu comme intermediare Donado MUSEMA promoteur de la radio irriba fm.

C’est Donat MUSEME qui m’a amené à la radio maria dans le desk mashi. Et c’est bien face à lui que j’ai commencé avec laurent KURENGA MUZIMU via emyanzi y’a mugobe du 23 avril 2004. Lors ma prièmiere sortie médiatique notre invité était Gaudens MAHESHE BISIMWA qui venait d’être nommé à la tête de la CEI en 2004 pour parler de la première identification des electeurs à la radio.” martele notre interlocuteur

La mort de Ntabuka est survenue dans la matinée de ce lundi 15 mars 2021 dans sa ville de Bukavu où le monde culturelle et médiatique a suscité plusieurs réactions. Il est né en 1942 et mort à l’âge de 79 ans en 2021.

Rédaction.

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.

Dans le même sujet