Sud-Kivu: « j’ai tiré 28 balles pour m’ouvrir la route. Les habitants mais pourchasser en me qualifiant d’appartenir à un mouvement rebelles, malheureusement il y a eu des morts. » 1 ier témoignage du LOGO DEDONGA Claude présumé auteur d’assassinat de sangé.

Sud-Kivu: « j’ai tiré 28 balles pour m’ouvrir la route. Les habitants mais pourchasser en me qualifiant  d’appartenir à un mouvement rebelles, malheureusement il y a eu des morts. » 1 ier témoignage du LOGO DEDONGA Claude présumé auteur d’assassinat de sangé.

Le soldat de 2ème classe de la 12ème brigade basée à Sange, LOGO DEDONGA Claude qui est poursuivi pour 3 chefs d’accusations dans le massacre du 10 aout 2020, a reconnu avoir tiré de balles lors de sa 1iere comparution  devant le Tribunal Militaire de Garnison de Bukavu à la place de l’indépendance.

Auteur du meurtre de 14 civils à Sange, le soldat de 2ème classe dans la 12ème brigade basée à Sange, Logo Dedonga Claude est poursuivi pour 3 chefs d’accusations dont  l’homicide, la tentative d’homicide et la perte de munition d’armes.

« Je reconnais avoir tiré 28 balles dans la soirée du 30 juillet 2020 dans  l’intention  de me trouver la route car les habitants me pourchasser m’accusant d’appartenir à un groupe rebelle mon intention n’était pas de tuer qui que ce soit ».

Le tribunal  a identifié le prévenu avant de lui signifier ses crimes dans sa défense, le prévenu Logo Dedonga Claude.

« Mon  l’intention était de se défendre contre une masse des personnes qui voulaient attenter à ma vie après m’avoir soupçonné d’être à la base de la mort d’une autre personne dont le corps avait été retrouvé sur place à Sange. »

Le prévenu Logo Dedonga a plaidé qu’il avait tiré cinq premières balles pour se débarrasser de la foule mais les gens ne cessaient d’accourir vers lui et  le menacer de mort.

De son côté, la partie du ministère public et les avocats des victimes eux se sont basés à la mort d’un enfant de deux ans qui ne pouvait pas faire partie des manifestants  pour démontrer que le prévenu avait bel et bien l’intention de donner la mort.

L’audience a été renvoyée au Jeudi 24 Septembre 2020 pour l’audition des témoins et éventuellement les plaidoiries des parties avant la prise en délibérée du dossier. Elle se passe à la tribune de la place de l’indépendance.

Janvier BARHAHIGA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.