Bukavu : Le député Olive MUDEKEREZA vulgarise la loi sur les personnes handicapées.

Bukavu : Le député Olive MUDEKEREZA vulgarise la loi sur les  personnes handicapées.

Le député national Olive MUDEKEREZA en vacance parlementaire à Bukavu a vulgarisé la loi de la protection de personnes handicapées à une centaine personnes handicapées à la salle rafiki non loin du rond point isp Bukavu le jeudi 25 février 2021.

Pour l’honorable Olive MUDEKEREZA la loi donne plusieurs avanatages aux handicapés.

 » La loi récemment votée en faveur des handicapées renseigne que si vous ravissez le biens d’un handicapée on vous met en prison pour 5 ans, vous injuriez un handicapée vous écopez 3 ans de prisons ferme et pour les société qui ambauchent il faut réservé 2% de nombre du personnel à cette catégorie de personne. » a dit l’ex- patron de la Fec sud-kivu.

L’élu de walungu a justifié sa presence dans la salle pour motiver et accompagnemer les handicapées de la province du sud-kivu. Bukavu dans la promotion de produits manufacturés

 » Je prie au gouvernement congolais de subventionner les handicapés entrepreuneurs au lieu et place de les tracasser. Mes lettres sont chez le premier ministre, et la ministre en charge de personnes handicapées pour vos differents plaidoyers au niveau de ma fondation je compte soutenir les handicapés à partir du mois de mars. » souligne l’élu de Ngweshe.

L’honorable Olive MUDEKEREZA plaide également au niveau national pour que les infrastructures soit adaptées à la vie des personnes de cette catégorie.

 » Regarder notre manière de construire ça ne facilite pas nos amis, la construction des certains hopitaux ; escaliers et même nos routes ne facilitent pas. Il nous faut une mentalité qui tienne compte des handicapés. » a conclu le natif de IKOMA.

Le projet de loi pour la protection des handicapées avait été introduction au Parlement par la députée Ève Bazaiba, membre de l’opposition, il y a plusieurs années, elle a été adoptée vers la fin de l’année 2020.

 » Nous sommes heureux de voir que l’honorable Olive MUDEKEREZA nous a approché pour nous parler des avantages que la loi sur les handicapés nous donne. Tous ces qui restent c’est bien la mise en application de cette loi. Si non pour nous entrepreneurs ça nous arrange si le pays va respecté cette dernière qui a déjà été voté à l’assemblée nationale.  » se réjoui Modestine SIFA OCHA .

Et en 2015, la RD Congo a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

La RD Congo compte des millions de personnes handicapées.Beaucoup d’entre elles voient leurs droits bafoués et font l’objet d’abus et de discriminations, ce qui limite souvent leur accès à l’éducation et à l’emploi. Les accusations de sorcellerie à leur encontre – pour les enfants en particulier – sont également monnaie courante, le handicap étant considéré comme un mauvais sort par certaines croyances.

Les nombreuses crises humanitaires qui sévissent en RD Congo, aggravent les défis et les risques auxquels font face les personnes handicapées. Très souvent, elles sont abandonnées à elles-mêmes ou sont négligées par l’aide humanitaire.

La détermination d’Irène Esambo à faire avancer le projet de loi sur les droits des personnes handicapées a fait naître un réel espoir que les droits des Congolais vivant avec un handicap soient enfin reconnus et protégés.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.