Sud-Kivu : L’ong UEFA donnera jusqu’à 50 hectares de terres aux autochtones batwa des alentours du PNKB en 2021.

Sud-Kivu  : L’ong UEFA donnera jusqu’à 50 hectares de terres aux autochtones batwa des alentours du PNKB en 2021.

Les autochtones vivants aux alentours du parc national de kahuzi-biega PNKB bénéficieront 50 hectares de terres don de l’union pour l’emancipation de la femme autochtone UEFA asbl en sigle.

L’annonce a été faite par la coordonnatrice region de cette association ce vendredi 26 février 2021 à la salle saint-ignace de Bukavu; lors de l’atelier de concertation entre parties prenantes sur l’évaluation de la feuille de route du dialogue de Bukavu réalisé en 2019 à l’hôtel Panorama, sur la problématique d’accès à la terre par les Pygmées Batwa autour du Parc National de Kahuzi Biega.

 » Nous avions déjà 50 hectares de terre à distribuer aux autochtones qui dans leur differeq reclamation de la terre par certains autochtones qui vivent aux alentours du pnkb dans l’objectif de repondre aux besoins de terre qu’à toujours réclamaient les bénéficiaires qui sont des pygmées batwa. »selon madame Esperance Binyuki Nyota coordonatrice de UEFA.

L’Union pour l’Emancipation de la Femme Autochtone UEFA mise aussi sur la valorisation du foncier coutumier un projet qu’elle accompagne dans le bushi -Buhavu.

 » Nous avions déjà mis en place un service foncier local dans la chefferie dr buloho à kalehe avec le concours de chefs coutumiers à kabare, walungu et kalehe nous pensons élargir ce cadre pour eviter le problème d’accaparement du sol. Ce cadre est une base qui pour cette année facilitera l’identification des terres et leur appartenance avant de demander l’implication de chefs coutumiers pour faciliter la paix foncier. UEFA menera des séances de sensibilisations pour que les autochtones s’approrient le projet. » conclut madame BINYUKI

L’Union pour l’Emancipation de la Femme Autochtone UEFA en sigle œuvre pour l’instauration et l’édification d’une communauté en RDC dans laquelle la marginalisation de la femme autochtone pygmée est sensiblement réduite grâce à la promotion et la protection de ses droits civils et politiques, socio-économiques et culturels.

Le projet d’achat de ces terres à distribuer aux batwas riverains du PNKB a connu le financement de la coopération suisse renseigne UEFA asbl.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.