Sud-kivu : Une ONG exige la démission du ministre provincial de l’agriculture.

Photo tiers

Amani BAHAYA ministre provincial de l’agriculture peche et élevage au sud-kivu est objet de soupçons de detournements par l’ong Action Communautaire d’Appui au Développement, ACAD en sigle.

Dans une déclaration publiée ce dimanche 3 Janvier 2021. L’ong justifie son insatisfaction de la reponse donnée du ministre BAHAYA au sud-kivu devant l’assemblée provinciale le 38 decembre 2020 de faux.

 »Le Ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage, s’est expliqué seulement sur le Projet PICAGL en se cachant derrière le Gouvernement central, sans fournir des explications sur les allégations de détournement de fonds de l’Etat dans son Ministère et la mauvaise gestion du Ministère dont la plupart de ces agents déplorent. »déclare l’ONG Action Communautaire d’Appui au Développement signé son coordonnateur Moïse Balagizi.

ACAD promet de saisir la justice afin de vérifier ces allégations et demande au Ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage de démissionner.

 » Depuis son avènement à la tête de ce Ministère, il n’y a aucun résultat sur terrain et la population du Sud-kivu ne cesse de le décrier. ACAD rappelle l’esprit de la lettre du Gouverneur N° 01/143/CAB/GOUPRO-SK/2020 du 13/02/2020 et fait indiquer l’absence des preuves de versement dans le compte de la province des recettes sur la vente des permis de pêche; la lettre du Gouverneur N° 01/509/CAB/GOUPRO-SK/2020 du 19/05/2020 fait constater la disparition des imprimés de valeurs au sein du Ministère de l’agriculture, pêche et élevage dont 7 feuilles de route vétérinaire, 1500 permis de pêche, 1 carnet de reçu et 7 carnets quittances de perception ; en date du 11/06/2020, à travers la lettre N° 01/676/CAB/GOUPRO-SK/2020, le Gouverneur de province montre que les réponses du Ministre n’étaient pas satisfaisantes pour justifier les imprimés de valeur disparus » écrit l’ONG ACAD qui pointe directement le ministre Marcelin BAHAYA comme fausseur principal.

ACAD demande au ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage de démissionner de ses fonctions pour incompétence pour ignorance du secteur de la pêche de l’élevage en province.

« La pêche des alevins continue, aucune implication du Ministre dans les conflits entre les pêcheurs congolais et Burundais ; les problèmes des éleveurs de MINEMBWE et d’ailleurs. », regrette l’ACAD.

ACAD promet d’initier dans les prochains jours des actions citoyennes pour exiger la démission du Ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage.

Le ministre Amani BAHAYA Marcelin avait promis lors de son interpellation devant les députés provinciaux, de rencontrer les différents responsables de ses services pour produire des explications contre les allégations de détournement lui imputées.

Janvier BARHAHIGA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.