Populaires

ELECTION A LA SOCIV SUD-KIVU : Les candidats font tours dans les institutions étatiques, ecclésiales et même humanitaires pour solliciter l’appui.

ELECTION A LA SOCIV SUD-KIVU : Les candidats font tours dans les institutions étatiques, ecclésiales et même humanitaires pour solliciter l’appui.

A quelques jour d’élections au bureau de coordination de la société civile Sud-Kivu ; les lignes bougent, les candidats consultent et mènent  des  lobbies auprès de grandes institutions de la ville.

‘’Certains de candidats ont déjà fait tour à l’archevêché de Bukavu, à la fondation panzi, au bureau de l’église du christ au Congo ECC Sud-Kivu et plusieurs ongs nationale, locales et même internationales sans oublier la résidence du gouverneur pour solliciter l’appui d’accès au trône du bureau de coordination de la société civile Sud-Kivu’’ à glisser à la rédaction de www.bkinfos.net un de 4 candidat en lice pour briguer le poste de la présidence du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu.

Dans la ville la chaleur d’élection du 28 Novembre 2020 s’annonce ;  de tirs médiatiques avec de manchettes de medias en lignes le temps que dans les radios communautaires la place des invités de journaux est réservé aux quatre candidatures chauds qui se médiatisent jusque-là.

Loin de medias en ligne et communautaires, certains candidats ont défilés dans les enceintes de la fondation Panzi jusqu’aller auprès du prix Nobel de la paix 2018 pour un soutien morale et matériel dans l’objectif d’accéder à la trône provinciale de la société civile la plus dynamique de la RDC. Nous a signifié un agent de l’hôpital de Panzi qui a requis l’anonymat.

‘’Ils ont commencé par accompagner les projets du Maping et d’autres combats en faveur de droit de l’homme que mène le Dr Denis MUKWEGE ; aujourd’hui ils rentrent solliciter l’appui de la fondation et du prix Nobel de la paix 2020 lui –même presque tous sont déjà passés ici à l’hôpital’’

A nyamoma, la même scène est enregistrée et ils suivent le gouverneur même chez lui à la maison.

‘’Il n’y a pas la société civile sans gouvernement, je ne trouve pas une exception de voir les candidats venir échanger avec le gouverneur. Je ne connais pas trop le tenant et les aboutissant de leur discussion avec le gouverneur Théo mais les élections  n’ont jamais manqué au menu de leur discussions ils vont loin jusqu’à chez lui à la maison même.’’ Reconnais un conseil du gouverneur qui a protegé son nom

Parmi le champ cible de candidats c’est aussi l’église catholique qui est non dépasable car ayant joué un  grand rôle dans la redynamisation de la société civile Sud-Kivu depuis l’époque du feu archevêque  Christoph MUNZIHIRWA.

Très loin de projecteurs et cameras, les candidats comptent également à l’influence de l’église mère en leur faveur et certains ont été visible dans les enceintes de l’archevêché.

‘’ Deux candidats présidents sont déjà passé ici l’un a échangé avec l’archevêque tandis que l’autre est passé à son absence. Je ne crois pas qu’ils viennent parce qu’ils sont chrétiens mais pour ces engins de taille qui sont les élections dans leur bureau. Surtout que notre église accompagne régulièrement ces élections qu’ils se déroulent même à la salle Concordia.’’ diraune source crédible proche de l’église catholique.

Ces élections connaissent également l’intervention de certains notables qui vivent à Kinshasa qui sont prêt à financer en faveur de  candidats qui répondent à leur profil confirme de sources interne au bureau de coordination de la société civile.

Bien que les noms de candidats soient cités, il ne reste que la confirmation de noms de candidats dans la salle de votes le jour même des élections selon la tradition de la société civile Sud-Kivu.

Rédaction

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.

Dans le même sujet

Lire aussi x