PROJET PICAGL : Zéro kilomètre de routes sur le cinquante prévues de dessertes agricoles à Kabare.

A 14 mois de la fin du  Programme Intégré de Croissance Agricole dans le Grands Lacs (PICAGL), le territoire de kabare attend le feu vert de la banque mondiale pour le lancement de travaux de réhabilitation des routes de dessertes agricoles.

‘’ Le territoire que je dirige  patiente mais les jours évoluent et le projet en soi tend vers sa fin en 2021.’’ dit l’administrateur  du territoire Thadée MIDERO dans un entretien exclusif à www.bkinfos.net ce mercredi 11 novembre 2020.

Le territoire de kabare devrait bénéficier plus d’une cinquantaine de kilomètre de route qui faciliteront l’évacuation de produits champêtres.

‘’ On attend la réhabilitation de nos 50 kilomètres de route de desserte agricole pour le seul territoire de kabare, le projet route est pour unops et Pnud qui ont déjà fait la passation de marché est les entreprises ont déjà été sélectionné mais jusque-là rien’’ regrette en souriant l’administrateur Midero.

Pour l’autorité territoriale certains projets surtout du secteur agricole démontrent de petits signes

‘’ Dans la filière riz, on voit de petite signes qu’affiche ricolto, dans la filière manioc aussi avec IITA dans mon territoire dans d’autres secteurs rien.’’ a conclu l’administrateur du territoire.

Sur le 150 millions de dollars américains réservé dans le projet PICAGL, on note 75 millions de dollars américains pour la structuration des filières ciblées et appui à la production,  35 millions de dollars américains pour la prévention des conflits et Développement territorial, 20 millions de dollars américains promotion de l’intégration régionale, 20 millions de dollars américains renforcement des Capacités des services d’appui.

Approuvé en date du 21 mars 2016 et mis en vigueur depuis 16 mars 2016, ce programme dont la durée est de 5 ans a été mis en oeuvre dans le corridor Bukavu-Uvira-Fizi au du Sud Kivu et Kalemie dans le Tanganyika. Un accent particulier a été  mis dans la filière du riz, du manioc et d’élevage.

Le Programme Intégré de Croissance Agricole dans le Grands Lacs (PICAGL) visait à augmenter la productivité agricole  et leur commercialisation dans les zones cibles de la RDC, à améliorer l’intégration régionale et à apporter une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d’urgences déclarées.

 Le Programme Intégré de Croissance Agricole dans le Grands Lacs, PICAGL est un projet régional financé à hauteur de 150 millions USD par crédit IDA et 2,7 millions USD par un don japonais.

les actions validées par le Comité de pilotage pour 2020 chiffrées à 40 millions USD dans le même projet.

Big LASHA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.