RDC : Claudine NDUSI compte accompagner les jeunes et les femmes dans la création de l’emploi

RDC :  Claudine NDUSI compte accompagner les jeunes et les femmes dans la création de l’emploi

La Problématique d’emploi des jeunes et femmes a été au menu d’échanges entre le Cadre de Concertation Provincial de la société civile SUD-KIVU en séjour à Kinshasa et la Ministre National d’emploi, Travail et Prévoyance Sociale Excellence Madame NDUSI Claudine ce vendredi 16 juillet 2021.

Les questions touchées sont la sécurité des employés du secteur privé, les stratégies nationales pour la réduction du chômage, la politique nationale pour la promotion de l’accès des femmes dans l’administration publique, l’entrepreneuriat des jeunes en insistant sur L’apiculture au SUD KIVU, les multiples défis et blocage pour le recrutement des jeunes dans les ONGs, la sécurité sociale des retraités et l’accélération du processus de mise à la retraite pour un rajeunissement de l’administration.

Claudine NDUSI, Ministre d’État et ministre de l’Emploi s’est engagé à protéger l’emploi des jeunes, surtout ceux qui sont employés par les privés, Libanais, Indiens.  

Elle a reconnu les défis actuels et d’autres qu’elle a hérité face aux attentes de la population surtout en majorité les femmes et les jeunes qui constituent la majorité de la population congolaise, mais qui n’accèdent pas facilement à l’emploi.

Ministre d’État et ministre de l’Emploi compte accompagner les jeunes et les femmes dans la création de l’emploi (Création des entreprises et collaborer avec d’autres ministères pour que les entrepreneurs accèdent aux fonds et les sécurisées contre les différentes tracasseries dont ils font face.

Le Cadre de Concertation Provincial de la société civile SUD-KIVU compte de son côté faire le suivi permanent pour l’effectivité du plan tel que présentait par la Ministre a signifié maitre Patient BASHOMBE accompagne de maitre Zozo SAKALI président provincial du cadre de concertation de la société civile du sud-kivu , Hypocrate MARUME, et Faustin KATANGA .

Plus de 80 % des congolais de meurent sans emploi selon les statistique de l’office international de l’emploi OIT de 2018.

Madihano MUGARUKA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

admin