SOMMET DE GOMA : Les Chefs de l’Etat réaffirmés leur volonté d’éradiquer les forces négatives et les groupes armés opérant dans la Sous-région des Grands Lacs.

SOMMET DE GOMA : Les Chefs de l’Etat réaffirmés leur volonté d’éradiquer les forces négatives et les groupes armés opérant dans la Sous-région des Grands Lacs.

Pendant plus de trois heures 4 chefs d’états africains dont Kagame, Museveni, Lourenço et Felix Tshisekedi se rapportent aux questions sécuritaires, politiques, diplomatiques, sanitaires et de coopération dans une visioconférence tenue dans la ville volcanique de Goma ce mercredi 7 octobre 2020 à Goma à l’extrême EST de la RDC,

Dans le communiqué final qui a sanctionné les travaux lu par la Ministre Congolaise des Affaires étrangères, Mme Marie Tumba Nzeza, les Chefs de l’Etat ont réaffirmé leur volonté de conjuguer leurs efforts visant à éradiquer les forces négatives et les groupes armés opérant dans la Sous-région des Grands Lacs.

Les présidents Kagame, Museveni, Lourenço et Felix Tshisekedi ont condamné l’activisme des forces négatives dans cette partie de l’Afrique et ont réaffirmé leur volonté de militer pour le renforcement des capacités de mécanismes existants dans la sous-region afin de couper les forces négatives es sources de financement de leurs activités et de lutter conjointement contre les réseaux maffieux tant régionaux qu’internationaux qui contribuent à l’exploitation et au commerce illicite des ressources naturelles dans la sous-region des Grands Lacs.

Le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a exprimé sa gratitude à ses homologues Joao Lourenco, Yoweri Museveni et Paul Kagame pour leur disponibilité et la qualité des échanges.

Dans le contexte actuel, a déclaré Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, il n’y a nullement d’alternative à la conjugaison des efforts pour relever ces nombreux défis et mettre un terme à des cycles récurrents de violences armées qui insécurisent l’avenir de nos Etats et de nos populations.

Paul Kagame a ému ke voeu de la stabilisation de la région des Grands-Lacs. Pour Paul KAGAME, en dépit du fait que la réunion s’est tenue par visioconférence, les échanges sont réels: «  Le Rwanda est heureux de participer et d’apporter sa contribution dans cette reunion ».

Les présidents de la RDC, du Rwanda, de l’Angola, de l’Ouganda et évaluent la situation générale en lien avec les défis de la stabilité dans la Région des Grands Lacs.

Janvier BARHAHIGA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.