Sud-Kivu : Des ecogardes et agents administratifs du PNKB ont commencé a percevoir leur primes.

Le parc national de Kahuzi-biéga vient d’annoncer officiellement le début de la paie de ses agents administratifs et les ecogardes de l’institut congolais pour la conservationes de la nature ICCN ce jeudi 7 decembre 2021.

 » Les ecogardes recoivent depuis la matinée  de ce jeudi leur primes de performance dans une de banques de la ville de Bukavu; de même pour les agents administratifs du Pnkb qui étaient dans la même condition d’impayer. » confirme Hubert MULONGOY chargé  de communication du pnkb.

Le bureau de communication  du Parc de Kahuzi-biega n’épargne pas l’option de sanctions auprès  des ecogardes qui ces sont mecomporté.

 » Les ecogardes qui ont manifesté  jusqu’a boycotter les  secrets professionnels seront punis dans le limite de la loi regissant tous les ecogardes de l’ICCN » a signifié monsieur MULONGOY.

Cette paie intervient plus de 48 heures après l’alerte d’une organisation de la société civile OBAPEG sous noyau de kalonge dans le territoire de Kabare qui dénonçait de bavures.

 »Ces gardes Parc, souvent en état d’ivresse fouettent et torturent tout celui qui refuse de donner de l’argent exigé, ce qui est révoltant.(…) Eu égard à ce qui précède, étant donné la gravité de cette situation, nous vous demandons Monsieur le directeur et chef de site du PNKB de vous impliquer dans cette question et trouver des solutions idoines dans l’extrême urgence et cela avant que le pire n’arrive  », lit-on dans une lettre signée par Lucien KALONGE, militant d’OBAPG/RDC noyau de Kalonge.

Le 24 décembre 2020; les écogardes du PNKB qui réclament dix mois impayés de leur prime, ont érigé des barricades bloquant ainsi l’entrée du PNKB et ont tiré plusieurs balles  en l’air, soulignent une source au sein des ecogardes.

Janvier BARHAHIGA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.