Populaires

Sud-Kivu : La justice militaire condamne 5 écogardes du PNKB pour meurtre d’un autochtone.

Sud-Kivu : La justice militaire condamne 5 écogardes du PNKB pour meurtre d’un autochtone.
l’interrement d’un ecogarde à Tshivanga photo PNKB

Le tribunal militaire garnison de Bukavu siégeant en matière répressive vient de condamné pour meurtre volontaire 5 ecogardes du parc national de kahuzi-biéga PNKB, ce jeudi 31 décembre 2020 à Bukavu.

Le verdict a été prononcé devant une dizaine de pygmée présent dont parmi eux les membres de la famille du défunt à l’absence de la partie prévenue qui ne s’est pas présentée au procès tenue dans l’immeuble du tribunal militaire situé devant l’immeuble de la poste à Bukavu.

‘’ Le tribunal militaire condamné pour  20 ans de servitude pénale les ecogardes Assani BONGABONGA et  Rusina BARUME  pour motif de meurtre volontaire tandis que les ecogardes Fikiri NYUNDO, MUKINDO Pecos et FIKIRI Lukisa  sont condamné  chacun à 10 ans de prisons  pour complicité de meurtre’’ selon la lecture  du jugement prononcé par le président de la cour militaire de Bukavu le major magistrat KABILA KANGOLE.

Loin de ce jugement une amande de 90 milles dollars américains sera payée par le parc national de kahuzi- biéga PNKB à la veuve du défunt et au jeune blessé par balle.

‘’ 10 milles dollars américains sera payé pour dommage au jeunes CHUBAKA SALOMON GUILAIN qui avait 17 ans qui a reçu une balle dans le bras droit lors des altercations  le 17 juillet 2019 et 80 milles dollars américains a  madame NSIMIRE MUKEINA  veuve de LWABOSHI MIRINDI Debande assassine à la même date. Montant que doit payer le PNKB’’ a souligné l’avocat des victimes maitre PATAULE Mugyuka au sortir de l’audience.

Pour les familles victimes l’important est fait bien que les condamnés étaient absents dans le procès et demande au tribunal de procédé rapidement à leur arrestation

‘’ Cette condamnation retrouve notre combat celui de réclamer notre terre qu’occupe le PNKB, il nous chasse loin de cette terre et par la suite ils sont venus nous tuer là où nous sommes allés nous refugié. C’est inacceptable bien que la justice militaire a tranché à notre faveur. Que le fardc les arrête immédiatement’’ a signifié MIRINDI Songolo animateur des autochtones du village  MUYANGE dans le territoire de kabare après prononciation du verdict.

A l’audience de ce jeudi 31 Decembre 2020, le tribunal militaire de garnison de Bukavu a constaté l’absence des prévenus et du Parc national de Kahuzi Biega, considéré comme partie civilement responsable dans cette affaire.

Ces procès qui opposé les  pygmées et ecogardes  a ouvert ses portes le jeudi 10 septembre 2020 au tribunal militaire garnison de bukavu.

Janvier BARHAHIGA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.

Dans le même sujet