20 ans d’ecofoot Bukavu : ‘’ Nous avions comme objectif d’envoyer chaque année à l’ecofoot un jeune talent en dehors du pays ‘’ Dido Kafilongo

20 ans d’ecofoot Bukavu : ‘’ Nous avions comme objectif d’envoyer chaque année à l’ecofoot  un jeune talent en dehors du pays ‘’ Dido Kafilongo

L’école de foot du Sud-Kivu s’assigne l’objectif de produire des joueurs compétitifs au niveau international.

 A travers une conférence de presse de la présentation de son nouveau manager en marge de la 20 ieme anniversaire de ses activités de cette école de football de Bukavu tenue à la salle de Mugote le 11 septembre 2021.

Compte organise un match de Gala le lundi 13 septembre 2021 prochain pourque les managers se rendent compte de la capacité de talents de l’ecofoot.

‘’ Il ne vient pas seulement pour les talents de d’ecofoot mais aussi d’autres talents de la ville. Raison pour moi de demander à chaque équipe qui profitera de son joueur sera obligé de déverser de pourcentage à ecofoot. On vous amène un contact important à qui il faut puiser les connaissances même si j’annonce aussi  que l’ecofoot  est maintenant verrouiller  devant plusieurs club ‘’ a signifié Dido KAFILONGO.

Le managere Fernando dans le métier pendant 17 ans, qui est un ancien joueur du RKC en hollande et 4 clubs en Belgique.

‘’  Je suis là pour le partager du moment culturel entre le Congo et Europe raison de vous demander de vous battre en aimant votre sport. En s’entraina régulièrement et en évitant des astuces qui pourront nuire à vos talents, Songez à gagner de l’argent pour construire un jour suite à vos revenus avec 10% de vos revenus. Il faut avoir des diplômes. Travaillons main dans la main pour médiatiser le football.’’  a dit lemanagere Joseph FERNANDO

Crée le 14 avril 2000 par Dido et ingénieur NTABOBA deux cofondateur. L’école de foot de Bukavu, compte minim 20 cadets 15 et juniors 34 et la quatrième catégorie le pupis de 5 à 7 ans 6 athlètes.

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.