Populaires

Dossier Mbobero: Marie Olive LEMBE pose ses conditions aux habitants avant de revisiter les limites de la concession.

Dossier Mbobero: Marie Olive LEMBE pose ses conditions aux habitants avant de revisiter les limites de la concession.

Les limites de la concession de mbobero appartenant à la famille de ex président joseph Kabila seront revisités bientôt pour une dernière entente avec les habitants.

Cette annonce a été fait ce mercredi 25 novembre 2020 par une délégation dépêchée par la première dame honoraire aux habitants qui revendiquent jusqu’aujourd’hui leurs parcelles enfermes dans la concession hongo.

‘’Nous sommes envoyé ici maman, pour vous annoncer tous le message de Marie olive lembe kabila qui veut la paix avec vous tous qui sont resté entrain de revendiquer de parcelles qu’elle veut revisiter ses limites’’ a dit Henri Kitenge, Directeur de cabinet de madame Olive Lembe Kabila en séjour à Bukavu;

A cette source d’annoncer aux habitants que même si la femme de Joseph Kabila veut la paix elle a quand même pose ses conditions.

‘’ Maman m’a exhorté de prendre langue avec vous et qu’on se mette d’accord sur un accord de principe qui dit ceci. Si une fois elle ouvre la revisitassions de ses limites, est que ses documents renseignent qu’elle est au de la de ses limites, elle va reprendre même le quelques hectares qu’elle a donné de sa bonne volonté à certains habitants loin de la si elle trouve qu’elle la dépasse ses limites elle va carrément replier pour vous laisser les hectares occupés’’ a conclu  maitre Jean-Claude Zihalirwa avocat l’avocat de la famille kabila.

Sur place à Mbobero dans une clôture limitant l’institut sainte Anne et la concession, les deux parties  se sont convenues qu’une équipe mixte; composée des techniciens géomètres indépendants d’un côté; et des techniciens des services étatiques du Cadastre, affaires fonciers, urbanismes et habitants de Bukavu et walungu kabare sera implanté prochainement pour revisitassions de limites afin de sortir un document qui va partager les parties.

Au total, 250 maisons ont actuellement été démolies, poussant des milliers des villageois, dont des femmes et des enfants à vivre sans abris dans des conditions humanitaires déplorables, selon la NDSCI.

Janvier BARHAHIGA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.

Dans le même sujet

Lire aussi x