JIF 2021 : Pour l’écrivaine Astride MUJINGA,  il est temps que la femme du sud-kivu écrit et publie sa propre histoire.

JIF 2021 : Pour l’écrivaine Astride MUJINGA,  il est temps que la femme du sud-kivu écrit et publie sa propre histoire.

La femme congolaise en générale  et celle du sud-kivu en particulier doit certainement prendre sa plume pour écrire  son histoire  car la matière existe déjà.

Cette reflexion de l’ecrivaine et journaliste est intervenue ce lundi 8 Mars 2021 lors d’une interview exclusive à  www.bkinfos.net

L’ex-journaliste à la radiookapi croit que la plume feminin doit certainement donné à la femme un tonus pour ce qu’elle veut réaliser pour le bon Congo.

 » Il y a un courant des jeunes qui veulent à  tout prix écrire  surtout de jeunes filles mais qu’edt ce qu’elles doivent écrire? Si pas notre propre histoire. Si je compte aujourd’hui rn Rdc il y a moins de 5 femmes écrivaines qui ont d’oeuvres qui donnent parole à  la femme; et pourtant suis convaincue que l’oeuvre d’une femme attire la curiosité  des lecteurs;  d’où  la raison d’appeler la femme à investir dans l’écriture  de son propre histoire surtout ce qu’elle a vecu durant le deux decenies de guerre à l’Est de pays. »  a confié l’auteure du célèbre roman Affres et ronces de la destinée.

Astride MUJINGA M’WA MBUYI croit que la femme doit être  responsabilisé aussi lonptemps qu’elle se distingue dans un domaine remarquable de la vie;  cela  car la compétition des hommes restent tacite.

 » La femme si elle veut elle peut. Elle a une voix propre à elle et la voix de Dieu intervient pour l’accompagner. C’est d’ailleurs cette voix là qui l’a conduit à  l’église pour venir célébrée et pensée à  la femme souffrante de beni victime d’atrocités des présumés ADF. Au finish je crois encore bien que le chemin est longue avec obstruction des hommes. Mais on y arrivera tôt  ou tard. Pour les femmes qui ecrivent dans les reseaux sociaux je ne crois pas qu’elles ecrivent. les jeunes filles reagissent actuellement dans les débats sur la parité et son point e vue est apprécié. Je crois que si elles écrivaient, elles vont changer la donne comme c’était avec la révolution française qu’on attribue à un courant d’ecrivains dans le temps. » enrichit notre interlocutrice du jour.

Mariée et mère de cinq enfants, Astrid Mujinga est une journaliste et écrivaine congolaise. Licenciée en pédagogie appliquée, elle coordonne le Réseau des associations de la Francophonie au Sud-Kivu. En 2007, elle est la lauréate du prix du journalisme du Programme des Nations Unies pour le Développement.

Astride MUJINGA en tant qu’ecrivaine compte a son active plus de 5 oeuvres littéraires à  son actif dont 2 romans et trois recueils poétiques. Elle est actuellement journaliste retraitée de la radiookapi. Une radio onusienne émettant depuis la République Démocratique du Congo.

Bovick LWABOSHI

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.