Grève des médecins : Le premier ministre SAMA LUKONDE cède à la pression des médecins

Grève des médecins :  Le premier ministre SAMA LUKONDE cède  à la pression des médecins

Le premier ministre congolais vient d’appeler les médecins de regagner les hôpitaux avec la promesse de libérer dans les prochains jours après une longue discussion avec le syndicat des médecins.

« Le gouvernement a accepté de payer la prime des médecins. Sur d’autres revendications, nous avons reçu leurs propositions. En tant que syndicats, nous allons rapporter aux médecins qui nous ont délégué les propositions du gouvernement. C’est à eux de se prononcer. », explique le docteur Mankoy Badjoky, secrétaire général du Syndicat national des médecins à la presse au sortir d’une séance de travail bipartite avec le gouvernement sous l’égide du premier ministre Sama Lukonde, le 21 juillet 2021

 Après le début de la radicalisation de leur grève dans les hôpitaux publics en rdc les médecins ont des réponses suffisantes à leur préoccupation.

 »Il était question d’avoir les réponses attendues par les médecins au regard des revendications présentées. Nous avons eu certaines réponses autour de toutes les questions qui ont été posées et en tant que syndicalistes, nous sommes appelés à aller faire une fidèle restitution auprès des médecins à qui naturellement nous réservons la primeur des propositions faites par le Gouvernement de la République. », déclare pour sa part le Docteur Juvenal Mwamba, secrétaire général du syndicat des médecins du Congo (Symeco).

Et de renchérit : « nous avons eu des propositions. Nous espérons que ces pas seront analysés et pourront permettre à ce que les médecins, au moment voulu, puissent prendre la décision attendue par la population ».

C’est depuis le 12 juillet dernier que les médecins des hôpitaux publics ont débrayé à l’initiative de 3 organisations corporatistes dont Syndicat national des médecins du Congo (Synamed), Syndicat des médecins du Congo (Symeco) et Syndicat libre des médecins (Sylimed).

Après l’observation d’un service minimum durant une semaine, ces organisations avaient décidé de passer à la vitesse supérieure en radicalisant ce mouvement en une grève sèche dans tous les hôpitaux publics mardi 20 Juillet.

Les blouses blanches de la RDC réclament notamment l’amélioration de leurs conditions socio-professionnelles.

Biganiro LASHA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.