Propos de Kagame sur le rapport mapping : ‘’ Notre sit-in du jour cible certains français complices du massacre en RDC.’’ Dr De joseph KAKISINGI.

Propos de Kagame sur le rapport mapping : ‘’ Notre sit-in du jour cible certains français complices du massacre en RDC.’’ Dr De joseph KAKISINGI.

Un sit in a été organisé par la société civile du sud-kivu depuis l’esplanade de l’institut français de Bukavu ce mardi 01 juin 2021 pour réclamer la sortie du rapport mapping dans les tiroirs de nations -unies ainsi que la livraison à la justice internationale de certains français qui suivent la voix du Rwanda dans son refus d’accepter ses crimes commis au Congo .

Pour certains acteurs de la société civile du Sud-Kivu, le Rwanda est civilement responsable de ses crimes au Congo et complote avec certains la France qui a déversé des refugies rwandais en république démocratique du Congo en 1994.

Pour l’ambassadeur de la paix du barza grand-lac et patriote en or de la nouvelle dynamique de la société civile NDSCI De Joseph KAKISINGI, ce sit in vise les boureaux intouchables.

‘’ Notre sit-in du jour a comme objectif de réveiller les consciences de la justice congolaise et la justice internationale. Moi je crois qu’aussi longtemps que ce rapport ne sera pas mis en application et les gens condamnés, on va rester dans ce cycle de violence comme je vous le dis. Les mêmes acteurs qui sont cités dans ce rapport sont le même qui continuent avec les massacres. On a l’impression que c’est une monotonie mais ça continuera à resonner jusqu à ce que justice soit faite. L’unique façon de rompre cette répétition est de condamner les boureaux et indemniser les victimes. Et la meilleure de le faire c’est d’appliquer ce rapport, dont les effets finiront par imposer la paix par crainte de justice. tous les bourreaux doivent être jugé.’’ a dit le Président de l’organisation Santé de De Joseph KAKISINGI.

Répondant à la question de la France qui a récemment reconnu MUKWEGE comme citoyen d’honneur de son pays suite a ce sit-in devant les installations françaises à Bukavu, notre source parle de certains français qui conjuguent avec le Rwanda.

‘’ On ne cible pas la France comme pays car la France appui beaucoup cette lutte du Dr MUKWEGE mais nous ciblons certains français qui veulent jouer aux cibles vertes pour des intérêt mesquins. On cible quelques français qui d’après moi sont manipulés pour obstruer la vérité surtout qu’ils essaient d’utiliser leur position des journalistes ou leur position d’influence pour essayer de changer l’histoire oubliant que les congolais ont souffert.’’ a signifié le Président de l’organisation Santé de développement De Joseph KAKISINGI.

Dans son livre intitulé traversé le journaliste français Patrick de Saint-Exupéry ‘’ l’auteur décrit un récit de voyage ou plutôt d’expédition des accusations selon lesquelles l’APR aurait massacré un grand nombre de réfugiés hutu au Congo. Ces accusations ont été formulées par de nombreux rapports et surtout par celui du Projet Mapping réalisé par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et publié en 2010. Livre contesté par plusieurs acteurs congolais.

Dans son interview du 18 mai 2021 sur France 24 et RFI, le président rwandais Paul KAGAME a par ailleurs accusé le docteur et Prix Nobel de la paix Denis Mukwege, très en pointe dans la lutte pour la reconnaissance des crimes commis pendant les deux guerres du Congo mis en avant par le rapport Mapping de l’ONU, d’être « un outil de forces que l’on ne voit pas ».   Paul Kagame a même affirmé qu’ il n’y a pas eu de crime dans l’est de la République démocratique du Congo.

Biganiro LASHA

Commentez cette publication (Compte Facebook requis)

Janvier Barhahiga

Fondateur de BKINFOS.NET, Janvier est journaliste depuis plusieurs années. Informer est pour lui un moyen de participer au développement de son pays.